Centre Arnaud Fraiteur

Rue de la Cité Joyeuse, 2
1080 – Molenbeek-Saint-Jean
Tél. : 02/482.06.77 ou 02/482.08.33
Fax : 02/482.08.39

Accueil d’enfants âgés de quelques mois à 16 ans et présentant des affections neurologiques qui entraînent un handicap moteur ou un polyhandicap.

Rue Père Eudore Devroye, 14
1040 – Etterbeek
Tél. : 02/735.45.03
Fax : 02/732.72.15

Assurer la réadaptation fonctionnelle des enfants et adolescents présentant une infirmité motrice cérébrale ou porteur d’une affection neurologique de longue durée. Assure des bilans d’aptitudes avec une attention particulière à la préparation préprofessionnelle, à l’apprentissage et à la mise en situation réelle. Ecole spécialisée de type IV.

Rue Jean Jacquet, 25
1081 – Koekelberg
Tél. : 02/411.31.37 – 02/410.93.35
Fax : 02/410.93.35

Centre de jours pour enfants scolarisés. Equipe spécialisée accueillant 60 enfants qui présentent des difficultés motrices.

Avenue Albert Dumont, 40
1200 – Woluwe-Saint-Lambert
Tél. : 02/762.08.18
Fax : 02/779.09.42

Centre de jour pour enfants scolarisés. Centre d’hébergement. Crèche neurologique intégrée. Ecole d’enseignement spécialisé fondamental et secondaire de type 4. Atelier d’infographie «Kaligrav». Pour enfants, adolescents et jeunes adultes en situation de déficience motrice, avec ou sans troubles associés.

Chaussée de Waterloo, du 1504 au 1510
1180 – Uccle
Tél. : 02/373.52.11

Pour un public de 0 à 21 ans porteur de handicaps associés (mental, moteur et/ou psychique). L’objectif est de construire avec chaque personne handicapée un programme d’actions personnalisées qui répond à ses besoins et ses aspirations. Offrir à chacun un encadrement pédagogique, éducatif, médical et paramédical de qualité. Crèche, enseignement maternel et primaire, enseignement secondaire, accueil de jour, hébergement, service d’aide précoce, d’intégration et d’accompagnement, réadaptation, formations professionnelles.

Rue Colonel Bourg, 156 / A
1140 – Evere
Tél. : 02/205.09.00
Fax : 02/205.09.08

Maison de répit qui offre des séjours résidentiels aux enfants gravement malades et dont les proches ont besoin d’une pause afin de pouvoir se ressourcer eux-mêmes.